• Gargantua

    Gargantua, Rabelais

     Chapitre 23 (p 195) L'éducation de Guargantua par Ponocrates

    objectifs:

    • caractériser l'idéal humaniste en matière d'éducation

    • montrer les effets de la nouvelle éducation

    Pb: En quoi ce texte met-il en scène l'idéal humaniste en matière d'éducation

    I/ Un réflexion sur la méthode pédagogique

    Structure du texte

    "réveil; mâtiné; repas"

    Déroulement chronologique: emploi du temps concret

    Connecteurs logiques

    "puis"

    Aucuns temps morts, enchaînement de faits, concomitence: opposition avec l'éducation des Soffistes

    Indication temporelles

    "quatre heures; trois heures"

    Rigueur, organisation rationnelle, emploi du temps dynamique, rythmé: opposition avec l'éducation des Soffistes

    Répétitions

    "lisait; récitait"

    Éducation fondé sur la mémoire, la répétition: éducation livresque

    Lexique de la lecture

    L[14-15]

    Appel à l'intelligence,l'élève médite

    + accès direct au texte sacrés...

    Compléments de manières

    "clairement; à haute et intelligible voix"

    Textes compris intégrés: opposition avec l’éducation médiévale (textes marmonnés)

    Lexique Théorique et pratique

    "exemples pratiques"

    Les leçons sont appliqués (TP)

    II/ Les nouveaux savoirs

    Lexique du jeu

    "jouaient; jeu"

    Opposition à l'immobilisme médiéval: maîtrise du corps et de l'esprit: Un esprit sain dans un corps sain

    + Rabelais: études de médecine

    Lexique de l'enseignement varié

    "saintes Ecritures; ciel; arithmétique"

    Lettres; Maths; Astronomie; Sciences naturelles; Religion: Savoir encyclopédique

    Enumération

    -"révérer, adorer, prier et supplier le bon Dieu"

    -"habillé, peigné, apprêté et parfumé; essuyés et frottés"

    -"du pain, du vin, de l'eau,du sel, des viande..."

    -Dimension morale: foie sincère

    -Hygiène corporelle (Rabelais médecin)

    -Harmonie du corps: équilibre alimentaire

     

    Enumération

    L[33]

    Ouverture d'esprit, livre pour modèle, curiosité

     

    Chapitre 27 (p 221) La défense de l'Abbaye

    objectifs :

    • comprendre l'art du récit

    • étudier la double critique de la guerre et de la religion

    Pb: En quoi ce texte est une satire de la guerre et de la religion

    I/ La satire de la guerre (François 1°/ Charles Quinte)

    Lexique du corps humain et médical

    Massacre burlesque, peinture réaliste

    Lexique familier/scientifique

    côté comique

    Verbes d’action

    Imparfait de répétition : scande les exploits guerriers

    Passé simple : entré dans le champs de bataille

    Imparfait: mécanique du combat

    préfixes négatifs : destruction

    Nom «Du Hachis»

    Évoque le massacre

    Énumération

    Accentue l'horreur de la boucherie

    Registre épique

    parodie des romans de chevalerie

    Pronom «il» + chiffrement des ennemies

    force surnaturelle (un contre tous)

    Parallélisme

    Ardeur du combat impitoyable. Massacre = jeu

    Parataxe (virgules)

    Action rapide, lecteur en haleine

    Effet de décalage

    Chargea/ grappiller

    Moine belliqueux/ armée paisible & désordonnée

    Détournement des instruments relatifs à la guerre

    Tambour: sac à raisin ; trompette: chargée de seps

    massacre = vendange

    Motif dérisoire

    Disproportion

    Superlatif «plus horrible spectacle»

    Théâtre de la guerre

    Bergson: «le comique c'est de la mécanique appliqué sur du vivant»

    II/ La satire de la religion

    Lex. de la religion

    Aussi abondant que celui de la guerre

    Symbolique des objets détourné

    Bâton de croix : symbole de paix. Ici instrument de guerre, symbole de mort

    Occurrence du verbe chanter

    Passivité absurde : prisonniers de leurs mœurs pacifiques, aucunes armes

    Absurde

    Confessent les blessés plutôt que de les soigner

    Alitérat° en m

    Parodie d’un chant grégorien, illisibilité :ridiculisat°

    Paronomase: « de vin »; lex. œnologique

    vin→sang de JC→pour boire! Vision épicurienne

    Contexte

    Frère Jean ne défend pas l'Abbaye mais le vin

    Discours direct :nombreux blasphèmes

    Haut en couleur, décalage fonct°/vocabulaire

    Verbes de violence

    ≠ moine ; pas de pitié/ compassion

    Satire du monde monacale: superstit° et non ferveur religieuse. Trop pacifiques ou trop belliqueux.

    Chapitre 57 (du début jusqu’à « leur noce »)

    objectif :

    • étudier la clôture de l’œuvre
    • caractériser l’idéal humaniste

    Pb : En quoi ce texte propose-t-il un modèle d'utopie

     I/ Une éducat° idéale

    énumérat°

    « bien nés, bien instruits »

    Qualités : éducat°/ instruct°

    adj

    « noble ; louable »

    Éloge de ce mode de vie (+ élite sociale)

    énumérat°

    « si preux, si galants, si adroit »

    « si propres, si mignonnes »

    Éloge de l'éducat° des T.

    bon comportement = harmonie

    Symétrie de construct°

    « Jamais ne furent vus chevaliers » « Jamais ne furent vu dames »

    Qualités : éducat° idéale

    énumération

    « lire... »

    Savoir encyclopédique

     II/ Une harmonie idéale

    Pronoms

    « ils;on ; tous »

    = homme/femmes

    Symétrie de construct°

    « Jamais ne furent vus chevaliers » « Jamais ne furent vu dames »

    = homme/ femme

    Parallélismes + énumérat° de verbes + antithèse

    « buvaient, mangeaient»

    « ni à boire, ni à manger»

    Plaisir et liberté, harmonie

    Symétrie de construct°

    « disait « buvons » […] tous y allaient »

    Harmonie idéale

    Lexique de l'entente

    « confiance ; amitié »

    Ce n'est pas une prison, harmonie

    III/ Une liberté idéale

    adj

    « gens libres »

    Liberté

    Paradoxe

    « fais ce que tu voudras »

    obliger à être libre ! Loi fonctionnent sur une absence de loi

     

    alimentat°

    « buvaient, mangeaient »

    Plaisir/ liberté

    Antithèse (adj - )

    « vile sujet° ; assouvis »

    Mise en valeur de l'idéal humaniste

    CCL :Utopie opposition aux abbayes traditionnelles